Très Grande Librairie Très Grande Librairie Très Grande Librairie Très Grande Librairie

Présentation

Plus que jamais peut-être, on constate au quotidien les effets nocifs d'un libéralisme économique qui, dans ses versions les plus radicales, veut en finir avec la notion de bien commun. Alors que partout est proclamé le droit de l'individu au bonheur, à son plein épanouissement, ce dernier se voit surtout réduit au rang d'" homme-marché ", tout à la fois consommateur à conquérir et travailleur exploitable à merci. A ceux qui pourraient penser que catholicisme et capitalisme peuvent faire bon ménage, Philippe Arondel rappelle avec vigueur combien la doctrine sociale de l'Eglise se livre à une critique sans concession du libéralisme et propose une autre vision de l'économie et du sens de l'homme. Développée notamment par les papes depuis plus d'un siècle, cette pensée sociale s'enracine dans l'idée d'un Etat indépendant des féodalités économiques, et garant tant du bien commun que de la justice sociale. Face à la crise actuelle du libéralisme liée à la domination de la finance, à une mondialisation mal régulée et à une ubérisation rampante, il est urgent de proposer des analyses critiques nouvelles. Pour que notre économie de liberté ne se transforme pas en société de marché sans finalité humaine.

Informations

Editeur : Salvator

Auteur(s) : Philippe Arondel

Publication : 14 février 2019

Support(s) : Livre papier d'occasion

Nombre de pages Livre papier d'occasion : 178

Format (en mm) Livre papier d'occasion : 140 x 210

Poids (en grammes) : 228 (Livre papier d'occasion)

EAN13 Livre papier d'occasion : 9782706717642

Sur des thèmes similaires
du même auteur